Rechercher
  • ON, bureau de conseil

La checklist de la duplication en 5 points : quand et comment dupliquer son restaurant ?

Vous disposez déjà d’un premier point de vente ? Vous avez un super concept ?


Vos clients vous sont fidèles et ne jurent que par vos plats ? Il est peut-être temps d’ouvrir un deuxième point de vente.


Mais auparavant, il est primordial de vérifier que vous êtes vraiment prêt, grâce à cette petite checklist préparée rien que pour vous par le bureau ON :


  • Mon concept est unique, avec des points de différenciation et de branding forts

  • Mon activité est rentable

  • Mon point de vente actuel peut fonctionner sans moi + je suis prêt à déléguer !

  • Mon équipe est motivée et peut assurer une expérience client constante en mon absence

  • Je dispose/je peux disposer du financement nécessaire pour ouvrir un deuxième point de vente

  • Mon concept est évolutif et peut être aussi attractif dans un autre environnement


Si vous répondez positivement à cette checklist, vous êtes presque prêt à dupliquer votre concept !


Dans cet article, on vous donne une première idée des outils nécessaires pour la suite de cette aventure pas tout à fait comme les autres !


En effet, ouvrir un deuxième restaurant ne se fera pas exactement de la même manière que pour l’ouverture du premier, mais ça ne sera pas plus simple pour autant !


L‘organisation deviendra votre alliée et la spontanéité votre démon !



Voici les 5 conseils clés que le bureau ON peut vous donner pour éviter les écueils les plus dangereux et répandus !


1) La structuration


La structuration est la première étape pour mener à bien sa duplication. En effet, il est très important que votre premier point de vente soit organisé, autonome et solide pour que vous puissiez vous en détacher et vous concentrer sur l’ouverture du deuxième point de vente.


Pour cela, il faudra notamment mettre en place un organigramme précis et des fiches de poste détaillées qui énoncent avec précision les différentes tâches de chaque salarié et leurs objectifs. Ainsi, votre équipe sera responsabilisée et pourra devenir autonome !

N’oubliez pas : il n’y a rien de plus démotivant pour un salarié que de ne pas cerner les attentes de son poste, et de se faire court-circuiter en permanence par le patron qui a du mal à déléguer.


Il faudra aussi définir l’organisation souhaitée à terme : très centralisée, ou au contraire qui laisse beaucoup de marge de manœuvre aux points de vente.


2) L’anticipation


On ne vous le répétera jamais assez, il faut anticiper !


Lorsque vous êtes présent dans votre point de vente, il vous est facile de trouver des solutions de dernière minute pour répondre aux imprévus (exemple : changement du plat du jour).


Avec deux restaurants ou plus, si vous souhaitez mettre en place une action, il faudra la prévoir à l’avance pour s’assurer que tous les interlocuteurs concernés soient informés et puissent mener à bien leurs tâches imparties (dans notre exemple, le marketing aura le temps de communiquer sur le nouveau plat du jour et d’imprimer le menu, les chefs pourront anticiper la commande des matières premières correspondantes, les managers pourront briefer les équipes sur ce nouveau plat).


Il devient indispensable d’écrire des procédures qui cadrent la prise de décisions et de nommer des personnes référentes par type de problématique concernée.


Il est également important de prendre en compte que certains imprévus ne peuvent être anticipés. C’est pourquoi il peut être judicieux d’implanter votre deuxième point de vente à proximité du premier afin que vous puissiez faire la navette facilement ! Cela vous permettra de bien comprendre les problématiques liées à la duplication, et d’en résoudre un maximum avant d’envisager un troisième point de vente !


3) L’information


Chaque point de vente doit avoir accès aux mêmes informations concernant l’enseigne pour laquelle il travaille. Il faut systématiser la bonne diffusion de l’information !


C’est pourquoi, il est primordial de définir à l’écrit son concept, son offre, ses valeurs, le storytelling de sa marque ainsi que le guide de « bonne conduite » pour les salariés.


Ce book de référence vous permettra en premier lieu de mettre un cadre à votre concept et à votre offre et vous permettra également de construire votre deuxième point de vente (et les prochains) dans le respect et la continuité du premier.



Ce book devra être consulté par les anciens et par les nouveaux salariés afin qu’ils aient tous une compréhension complète du concept et de ses valeurs mais aussi pour qu’ils tiennent un discours cohérent envers les clients ! En effet, le concept peut vous paraitre très simple mais il ne l’est pas forcément pour vos salariés !





4) La formation


L’étape la plus importante de votre duplication est la formation de vos équipes !


Les clients viennent et reviennent dans votre restaurant car ils ont apprécié votre offre mais aussi car ils ont jugé l’ambiance et le service satisfaisants !


Ainsi, pour que votre deuxième point de vente soit aussi réussi que le premier, votre nouvelle équipe devra incarner l’enseigne, et permettre à la clientèle de retrouver la même expérience unique que dans le premier point de vente (ne pas changer une stratégie gagnante).


Pour ce faire, il vous sera utile et pratique de mélanger vos équipes. Qu’est-ce que cela veut dire ?


  • Vous prenez une partie de votre première équipe pour l’ouverture du deuxième point de vente. Par imitation, les nouvelles recrues adopteront naturellement la même attitude que leurs prédécesseurs. C’est la meilleure façon de diffuser une culture d’entreprise !

  • De la même manière, une partie de la nouvelle équipe commencera par prendre ses marques dans votre première enseigne, pour être formée « aux sources », là où tout a commencé (pas de dilution de l’information !)


Il vous sera utile de définir en amont le format de ces « échanges d’équipes » et d’incentiver les personnes qui devront changer de point de vente.




5) La précaution


La confiance n’exclut pas le contrôle et votre présence ainsi que vos retours seront les meilleurs outils de motivation et de fidélisation de vos salariés.


Aussi, ne négligez pas votre premier point de vente pour vous concentrer sur vos ouvertures.


Il faut aussi avoir conscience que l’essence même de votre rôle va changer : de «producteur», vous allez passer à «manager/leader et gestionnaire».


Soyez également vigilant concernant votre rythme de développement.

Si vous avez des failles et que vous ouvrez plusieurs points de vente sans les régler, elles seront multipliées !


***


Nous vous avons listé ici les grandes idées pour assurer une duplication réussie, mais bien évidemment de nombreux autres points clés devront être définis.

Pour vous apporter de la sérénité et des outils et conseils concrets, le bureau ON peut vous accompagner. www.on-lebureau.com, contact@on-lebureau.com.


Des formations sur la duplication sont aussi prévues en collaboration avec notre partenaire Service Compris, éligibles CPF / AGEFICE, avec des sessions prévues tous les mois à partir de fin mai 2020 (en espérant que la situation nous le permettra).


Pour plus d’informations : https://servicecompris.co/formation/developpement-preparer-la-duplication-de-son-enseigne-de-restauration/


Le bureau de conseil ON

47 vues

© Cabinet de conseil ON – www.on-lebureau.com – Consultants en restauration

Consulting - Restaurant - Vente à Emporter  // Franchise - Travel Retail