Rechercher
  • ON, bureau de conseil

ON lance une nouvelle offre restauration pour les hôteliers.

Pourquoi ? Hélène et Mélanie vous expliquent tout !


Le bureau ON est heureux de vous annoncer le lancement de sa nouvelle offre dédiée aux hôteliers et plus particulièrement à la restauration d’hôtel.



Le secteur de la restauration a connu un très fort dynamisme ces dernières années et selon nous les points de vente F&B (food & beverage) des hôtels n’ont pas (ou peu) suivi cette mouvance.


Aujourd’hui, les hôteliers doivent plus que jamais se réinventer pour attirer une clientèle locale en plus de leur clientèle résidente, et optimiser leur performance pour pérenniser leur enseigne.


Notre bureau s’est donc penché sur ce sujet et vous propose aujourd’hui un accompagnement unique pour la restauration de vos hôtels, qui capitalise sur l’expertise F&B et la passion pour l’hôtellerie-restauration d’Hélène et Mélanie, les fondatrices du bureau ON.


Je leur ai préparé quelques questions pour vous aider à mieux comprendre leurs intentions et leurs ambitions pour ce nouveau marché.


Bonne lecture !

Melissa, Assistante Chef de Projet


- Comment vous est venue l’idée de lancer une offre pour la restauration d’hôtel ?

Mélanie :


Nous avions commencé à réfléchir à une telle offre l’hiver dernier (avant la Covid !), en partant de 3 constats :


1. En tant que consultantes dans la restauration (hors hôtellerie), nous pouvions observer un très grand dynamisme dans le secteur, avec l’émergence de beaucoup d’offres et de concepts innovants et attractifs. Pourtant, ces tendances fortes ne se retrouvaient pas (ou peu) dans l’hôtellerie, qui restait un monde à part, avec une offre F&B principalement tournée vers sa clientèle résidente, et peu renouvelée (rien de plus boring qu’un menu room service d’hôtel non ? Ils se ressemblent tous !)


Nous nous sommes dit que c’était dommage, et qu’il fallait que les bars et restaurants d’hôtels se tournent vers la clientèle extérieure et intègrent ces nouveaux mouvements, afin de devenir aussi une destination pour la clientèle locale. Surtout que les hôtels ont souvent de sérieux atouts à faire valoir : des patios, de beaux espaces avec une vraie patte architecturale, un réel savoir-faire, du personnel passionné…

Ceci était notre réflexion avant le Coronavirus, et bien-sûr la crise que nous traversons n’a fait que conforter notre intuition ! Il faut que les points de vente restauration des hôtels diversifient leurs clientèles et qu’ils deviennent rentables même sans pouvoir compter sur la clientèle résidente !

2. Nous avons vu que certains hôtels avaient perçu cette opportunité et proposaient donc une offre attractive, dynamique, voire festive, et dans l’air du temps. Nous avons trouvé cela génial et nous nous sommes précipitées pour aller découvrir ces lieux ! Et là, nous devons avouer que nous avons souvent été déçues par la qualité de service. Quel dommage.


Encore une fois nous constations à quel point il pouvait être difficile d’allier un concept fort à une expérience client réussie (c’est-à-dire d’avoir un concept finalement bien incarné sur le terrain). Notre bureau ayant pour objectif de réconcilier stratégie et opérations, nous avons été d’autant plus motivées pour nous lancer !

3. La troisième chose qui nous a convaincues, c’est notre parcours. Hélène et moi nous sommes rencontrées au Shangri-La Hotel, Paris, nous adorons l’hôtellerie. J’ai passé 9 ans dans l’hôtellerie en France et à l’étranger, je connais les enjeux liés au fonctionnement d’un hôtel. J’aime ce secteur, ce fut ma première passion et cela restera quelque chose d’à part pour moi.


J’ai voulu capitaliser sur cette expérience, et sur mes nouvelles compétences développées chez ON, pour venir enrichir l’offre et les opérations des hôteliers. J’ai hâte de retrouver cet environnement !

Hélène :


L’idée est venue d’un constat général, celui que la restauration dans un hôtel est très souvent la même, peu originale.

Autant l’emplacement, le design, la décoration ou la marque du SPA sont très souvent pensés pour être différenciants, autant la restauration l’est beaucoup moins.


La restauration est très souvent considérée comme un service indispensable à proposer au client sans forcément mettre en avant la notion de plaisir ou de découverte.

Par exemple, une carte de room service est très souvent similaire d’un établissement à un autre, vous retrouvez quasiment toujours le club sandwich ou une salade Caesar (ce qui est bien et rassurant !) mais l’offre se limite souvent à cela !

Cette offre est peu souvent remise en question, peu adaptée à l’hôtel et à son environnement.

Ce constat nous l’avions fait depuis quelques années et nous avions le projet de nous lancer sur ce secteur au mois de mars. La crise du Coronavirus en a décidé autrement mais nous sommes convaincues, qu’aujourd’hui, encore plus qu’hier, les hôteliers doivent se réinventer pour proposer une offre attractive à une population locale qui n’a pas l’habitude de venir à l’hôtel pour se restaurer ou prendre un petit déjeuner.



- Si vous deviez résumer vos ambitions pour ce nouveau secteur que nous diriez-vous ?


Hélène :


Notre souhait est avant tout de garder la même implication et le même niveau d’excellence que pour nos clients en restauration (hors hôtellerie) !


Nous voulons mettre à profit notre connaissance de ces 2 marchés que sont la restauration et l’hôtellerie. En effet, Mélanie, avec sa grande expérience en hôtellerie de luxe a une approche très globale, structurante et opérationnelle dans les missions alors que j’aurai une vision plus conceptuelle, stratégique et commerciale.


Cette complémentarité est essentielle et rare, nous sommes convaincues qu’elle pourra trouver toute sa place dans le secteur de l’hôtellerie. Notre ambition est aussi de nous faire connaitre dans ce secteur qui n’a pas l’habitude de faire appel à des bureaux de conseil, la culture de l’interne étant très forte.

Mélanie :


À l’image de notre bureau, notre souhait est de pouvoir accompagner des grands groupes, des acteurs de niche en pleine croissance, tout comme des indépendants.


Nous souhaitons apporter notre complémentarité (Hélène apportant un conseil avisé sur les aspects stratégiques et moi étant plus sur le côté opérationnel) et notre taille humaine à des hôteliers ayant envie de se renouveler. Notre bureau s’implique dans chaque projet comme s’il en était le propriétaire, nous accompagnons nos clients sur le long-terme avec l’investissement équivalent à celui d’un collaborateur interne,

et nous voulons continuer d’appliquer cette vision dans la restauration d’hôtel.


Aussi, nous ne voulons pas forcément avoir 100 clients dans 5 ans, mais plutôt développer un portefeuille de clients fidèles qui nous ressemblent,

et avec qui nous avons plaisir à travailler.


Beaucoup d’enseignes nous font envie aujourd’hui ! 😊



- Pour mieux comprendre, pouvez-vous nous décrire l’offre de restauration d’hôtel idéale à vos yeux ?


Mélanie :


Quand je parle d’expérience client, je raisonne toujours selon 2 facteurs : le taux d’effort et le plaisir.


Il faut que demain, dans les hôtels, tout soit pensé pour rendre la vie des clients plus simple, plus fluide, plus agréable, et qu’en même temps, les clients se sentent privilégiés d’être là où ils sont, car ils perçoivent/ont bien conscience de l’aspect unique de leur séjour/du moment passé.


Le client d’aujourd’hui est nomade, mobile, digital, pluriel, responsable, communautaire, ses envies changent énormément selon les moments de la journée et les jours de la semaine. Tout cela doit se retrouver dans l’offre d’un hôtel et surtout dans les points de vente F&B, qui doivent incarner au plus haut point la convivialité, le partage, le fun, la déconnexion, et la découverte.


Appelez-nous pour qu’on vous en dise plus ! 😊

Hélène :


La carte idéale serait une carte incarnée par l’hôtel qui la propose, c’est-à-dire une carte qui incarne l’ADN de l’hôtel et qui soit ancrée dans son environnement.

On devrait y retrouver les incontournables et les fondamentaux d’une carte F&B classique, que la clientèle étrangère apprécie et qui la rassure,

mais aussi une carte originale et racée.


Le grand défi est de modifier les modes de consommation d’une clientèle locale

qui a l’habitude d’aller dans un bar ou au restaurant pour boire un verre ou pour diner,

sans avoir le réflexe d’aller dans un hôtel.


L’ambiance est donc fondamentale, la carte doit venir la soutenir !



Pour plus d’informations concernant notre accompagnement dédié aux hôteliers, contactez-nous : helene@on-lebureau.com

66 vues

© Cabinet de conseil ON – www.on-lebureau.com – Consultants en restauration

Consulting - Restaurant - Vente à Emporter  // Franchise - Travel Retail