• ON, bureau de conseil

Le billet ON n°10 | Interview de Martin Catineau

Dernière mise à jour : 30 août

Dans ce billet ON, retrouvez une interview exclusive de Martin Catineau !


À 30 ans, Martin a déjà une vie professionnelle très riche : après avoir obtenu un master en communication digitale, il a passé 3 ans dans une agence immobilière dans laquelle il a développé le pôle digital. Puis, il a notamment travaillé chez TastyCloud, en tant que Directeur Marketing, et chez Sunday, au poste de Partner Growth Manager Europe.


Nous échangeons donc avec quelqu'un qui connaît très bien la restauration, mais aussi le digital ! 🤩

Martin Catineau

Bonjour Martin !


Aujourd’hui quelles techniques de marketing sont les plus efficaces selon toi dans notre secteur ?


Martin : le partenariat, je crois que c’est vraiment le truc du moment.


Je ne sais pas si vous avez suivi l’entreprise Reveal, mais si elle a levé 50 millions de dollars, ce n’est pas pour rien !


En effet, ils ont inventé un truc très simple, qui permet de croiser sa base de données avec celle d’un partenaire, de trouver des opportunités communes, des clients communs et de créer un but commun immédiat dans le partenariat !


© Fauxels

Je crois en la force de la recommandation, dans le perso comme dans le pro. Si tu as un ami qui te dit que ce restaurant est bon, tu vas vouloir y aller et c’est la même chose du côté professionnel. D’autant plus que tu peux faire plein de choses avec ton partenaire : des événements physiques, digitaux, etc.



En ce qui concerne les restaurateurs, je pense que les événements physiques fonctionnent très bien et on l’oublie un peu !


Moi qui suis très digital, je commence à être de plus en plus convaincu par l’imbrication des 2 : si tu fais un événement physique avec plein de monde, tu peux avoir une double portée en repartageant ce dernier sur le digital.


Et donc, pour les restaurateurs, je pense que s’arrêter au digital, c’est quelque chose qui ne fonctionnera plus, c’est certain.


Quelles mesures prends-tu pour être efficace et optimiser ton temps ?


Martin : pour commencer, je dirais que les réunions courtes contribuent largement au gain d’efficacité.

© Antoni Shkraba

Par exemple, dans l’une de mes anciennes entreprises, chaque trimestre, on avait un thème de réunion. Le premier, c’était quarter of productivity : des conseils pour être très productif.

Un membre de l'équipe nous a expliqué que la réussite d’un meeting réside dans sa durée : on n’a pas besoin de plus de 25 minutes !


Ainsi, à l’issue d’un meeting, on ressort avec des actions claires, ce qui permet de gagner en efficacité. Et de fait, ça nous oblige à être concis et à préparer nos réunions.


Pour optimiser mon temps, ce que je fais aussi, c’est que je commence ma journée par les tâches les plus ingrates, à savoir les tâches qui peuvent être complexes. Comme ça, si je suis bloqué, je peux trouver de l’aide auprès de quelqu’un dans la matinée et avoir un retour dans la journée.



Quelles tendances food vont faire du bruit à l’avenir selon toi ?


Martin : je pense que tout ce qui est lieu de vie, au-delà du simple restaurant, va continuer à prendre de l’ampleur.


Donc lier la restauration à l’événementiel ou au divertissement, ce qu’on voit de plus en plus d’ailleurs, est une réussite à mon sens.


De même que la tendance des food courts et food halls, qui se multiplient un peu partout, comme à Saint-Ouen par exemple.


Après je crois toujours à la restauration traditionnelle, à la bonne brasserie bien qualitative ! 😊


Et en termes de plats qui marchent bien, je citerais l’essor du végan et tous les concepts qui l’accompagnent, ainsi que le mono-produit (le burger par exemple), qui aura toujours sa place et aura toujours des amateurs.



Si tu devais donner un conseil à un jeune manager, quel serait-il ?


Martin : je lui conseillerais d’être à l’écoute de ses équipes, de se faire confiance et de leur faire confiance !



MERCI Martin !